samedi 12 septembre 2015

Benoit-Olivier en BD: Focus sur les deux premiers tomes


Fruit de la collaboration entre Daniel Brouillette, Didier Alcante et le bédéiste Steven Dupré, connu entre autres pour les illustrations des séries à succès Coma et Kaamelott, la série BD relatant l’histoire de Bine est désormais disponible au Québec, en France et en Belgique.

Si vous suivez mon blog assez régulièrement vous devez déjà avoir vu passer mes chroniques sur ces romans pour ados qui font fureur au Québec. Et bien figurez-vous qu'en plus, ils existent en BD !
Actuellement les deux premiers tomes sont sortis sous ce format, mais les autres ne devraient pas tarder à rejoindre cette petite famille.

Pour rappel, dans le premier tome Benoit-Olivier rêvait de se voir offrir un chien pour Noël mais - à sa grande surprise - recevait un cadeau totalement différent.
Dans le second tome, Bine et ses amis entreprenaient le grand projet de passer la nuit à l'école, ce qui nous offrait quelques mésaventures bien rigolotes à nous mettre sous la dent.

Mais qu'ai-je donc pensé de l'adaptation de ces aventures en bande-dessinée?

Pour tout vous dire, je suis tout aussi fan des BD que je le suis des romans ! C'était agréable de découvrir les péripéties de nos trois amis en roman, mais c'est aussi très chouettes de le voir en images. Les auteurs nous offre ici une manière différente d'aborder l'histoire, mais on l'apprécie tout autant.

J'ai été agréablement surprise de constater que les scénarios de ces BD étaient fidèles à ceux des romans. On retrouve avec plaisir les passages qui nous ont fait rire ou sourire et on a en plus la chance de les avoir en visuel. Que demander de plus ? (à part un sachet de pop-corn pour encore mieux apprécier ce moment)

Les illustrations sont tout simplement sublimes et reflètent bien ce qu'on imaginait à la lecture des romans. On ne peut qu'imaginer le travail colossal que cela a dû être de représenter le plus fidèlement possible les différents lieux et personnages, ainsi que les scènes dont certaines sont parfois peu ragoutantes.
Mais pour ma part je dirai que le pari est réussi, car on plonge littéralement dans l'univers de Daniel Brouillette grâce au talent de dessinateur de Steven Dupré et Didier Alcante.

En bref, les BD des aventures de Bine et ses amis offre un supplément non-négligeable aux romans qui rencontraient déjà un certain succès (ou un succès certain ?) et tout le mal qu'on peut leur souhaiter c'est de suivre la même voie que ces derniers.



Je remercie les éditions Kennes et Iris pour l'envoi du tome 2


Les infos utiles

La page Facebook consacrée à Bine
Ma chronique du tome 1
Ma chronique du tome 2

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D