lundi 7 septembre 2015

A Silent Voice, tome 1 - Yoshitoki Oima


Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. 
Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes... jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. 
À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable...

Depuis sa sortie j'ai vu circuler ce manga sur assez bien de blogs, et j'avoue qu'il me faisait de l’œil. De plus, il semble avoir recueillit de nombreuses critiques positives, j'avais donc hâte de me faire mon propre avis.

Shoko arrive dans son nouveau collège après être partie de son ancien où elle se faisait harceler. Sa mère espère que cette fois-ci elle sera plus facilement acceptée. Mais c'est sans compter avec Shoya, l'élève perturbateur de la classe et petit comique de service qui va prendre Shoko en grippe dès son arrivée et en faire son souffre-douleur. 

J'ai réellement été effrayée par la violence de ces enfants. Je ne savais même pas que c'était possible, n'ayant - heureusement pour moi - jamais été confrontée au harcèlement scolaire. Et si encore ce n'était qu'un seul élève qui était le harceleur... Non, ici ils s'y mettent tous, ou alors se taisent et font comme si de rien n'était. 

J'ai trouvé ça révoltant, d'autant que je me sens personnellement concernée par les problèmes de surdité, ayant un frère qui est partiellement sourd et qui porte des appareils auditifs. Les problèmes rencontrés par Shoko sont ceux que j'ai toujours redouté pour mon frère. J'ai toujours eu peur qu'il tombe sur des personnes de la même trempe que Shoya et qu'il ne puisse pas se défendre. Heureusement pour lui ça n'est jamais arrivé, mais c'est toujours une peur que j'ai au ventre le concernant.
Les épisodes concernant les appareils auditifs m'ont vraiment fait frissonner, surtout en connaissant le prix de ces petites choses.

Ensuite, même si je suis souvent fan des retournement de situation de type "l'arroseur arrosé" je n'ai pas non plus adhérer à ce que vit Shoya après le départ de Shoko. Devenir à son tour la cible de toute la classe, ce n'est pas un châtiment très juste. Même s'il a fait beaucoup de mal à Shoko.
Je ne comprends d'ailleurs pas comment les professeurs ne peuvent pas voir ce qu'il se passe autour d'eux dans leurs propres classes. C'est assez aberrant quand on y pense, étant donné qu'ils sont censés être des figures d'autorité.

Ce manga est vraiment très bien fait, et nous fait prendre conscience d'à quel point le harcèlement scolaire est un fléau. Je pense que tous le monde, élèves ou profs, devrait lire ce manga afin qu'on se rende compte que le cas de Shoko n'est certainement pas un cas isolé.

Et même si en lisant certains passages, j'ai eu mal au ventre et parfois envie de pleurer, ce manga est un gros coup de cœur qui mérite amplement le succès qu'il commence à rencontrer.


Les infos utiles

L'article de Saefiel concernant le harcèlement scolaire
La série comptera sept tomes au total. Quatre sont déjà parus en VF.


4 commentaires:

  1. Cette saga manga me tente de plus en plus ... J'ai bien envie de voir ça ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été agréablement surprise par l'histoire ;-)

      Supprimer
  2. Ce manga a l'air plein d'émotion! Je ne lis que très très peu de mangas mais celui-là a l'air d'être une belle histoire alors je dois avouer que je suis intriguée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en lis pas beaucoup non plus, on va dire que je débute dans le domaine, mais je suis contente d'avoir persisté et d'avoir découvert celui-ci !

      Supprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D