jeudi 24 juillet 2014

Sweet Sixteen - Annelise Heurtier



Vous le savez, j'aime beaucoup les romans à caractère historique, et quand j'ai vu celui-ci sur le présentoir au boulot, il m'a attiré.

Sweet Sixteen est l'histoire de neuf étudiants noirs qui ont été accepté dans un lycée prestigieux de l'Arkansas. Cependant, accepté ne veut pas dire accueilli. Tous les notables blancs de la ville se liguent pour empêcher ces étudiants d'aller étudier dans cette école, prétextant toutes sortes d’aberrations ségrégationnistes.
Il faut également savoir que ce roman est inspiré de faits réels.

Nous sommes en 1957, l'abolition de l'esclavage est survenue il y a bien des années, mais l'évolution a du mal à arriver. Les gens ont beaucoup de mal à passer au-dessus de leurs préjugés, et ils peuvent être très violents.

On suit l'histoire du point de vue de deux jeunes filles: Molly une jeune fille noire et Grace un jeune fille blanche et populaire au lycée.
Ces deux jeunes filles se retrouvent dans la même classe, mais évidemment Molly n'est pas appréciée, elle est décriée par tous les autres étudiants. On la bouscule, on se moque d'elle, on l'attaque verbalement et même physiquement. Bien entendu les huit autres étudiants vivent la même chose au quotidien, si bien que le président Eisenhower est obligé de déléguer une dizaine de soldat de la 101e division aéroportée afin de protéger ces neuf étudiants.

J'ai eu beaucoup de compassion pour Molly. Sincèrement je n'aurai pas voulu être à sa place à cette époque. Je l'ai trouvée très courageuse et très humaine. Ses réflexions et ses remises en question sont très touchantes et laissent à réfléchir.

Pour ce qui est de Grace, au début je l'ai trouvée très superficielle, mais elle avait déjà des réflexions "intelligentes" sur l'esclavage. Elle ne comprend pas le point de vue de quelques adultes et ados qu'elle fréquente. Pour elle l'esclavage est aboli et on n'a plus besoin d'en parler. Les noirs ne la dérangent pas, mais elle ne s'en soucie pas beaucoup non plus.
Mais elle va  peu à peu s'affirmer.

Pour moi les autres personnages sont vraiment des personnages secondaires, ils apportent deux ou trois choses à l'histoire mais sans plus.
De plus, Sherwood m'a réellement porté sur les nerfs. Je n'en dis pas plus, vous le découvrirez par vous-même.

Pour résumer, je conseille ce livre à tous ceux qui -comme moi- apprécient les romans historiques et qui veulent en savoir un peu plus sur la (longue) période qui a suivi l'abolition de l'esclavage, car comme tout le monde le sait, Rome ne s'est pas faite en un jour.

Les liens utiles:

L'article Wiki sur les Neuf de Little Rock




7 commentaires:

  1. je l'ai acheté à France Loisirs la dernière fois car son résumé m'a très tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah génial ça ! tu me diras ce que tu en as pensé :D

      Supprimer
  2. Je passe très souvent à côté de celui-ci, mais je ne l'achète jamais (je ne me lance jamais) pourtant j'adore les livres historiques parce qu'ils me donnent envie de faire plein de recherches sur les époques citées et tout, donc je pense qu'il me plairait vraiment :D
    (Finalement, je trouve qu'on a beaucoup de goûts en commun malgré tout ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben tu es exactement comme moi ! Quand j'ai fini ce genre de livre je fais des recherches pour démêler le vrai du "romancé" ^^
      J'aime bien connaitre les "vrais faits historiques" après avoir lu un livre comme celui-là :D

      Et oui, en fait on a quelques gouts en commun tout de même ;-)

      Supprimer
  3. Raaaaaah, ça y est, tu m'as convaincue, il faut VRAIMENT que je le lise ! J'espère le recroiser bientôt à la bibliothèque pour le ré-emprunter =)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire et votre passage sur mon blog ! A bientôt :D